ChristopherMurray.fr

Le manteau de la nuit

Texte : Jean Andersson
Musique : Christopher Murray

Paroles

Je rêve d’une mer de sables
comme ces rivages inconnus
qu’on imagine un soir à table
lorsque les rires nous accablent
et qu’on s’évade dans la rue
sous une pluie et les pieds nus

Faut-il savoir tenir la route
pour marcher loin le cœur serré
c’est comme une armée en déroute
quand on s’éloigne de la soute
que le navire va naviguer
et que son âme a déserté

Je rêve d’une forêt d’étoiles
comme ces rivages d’univers
qu’on imagine aux heures pâles
lorsque les mains deviennent sales
qu’il nous prendre un peu de l’air
du ciel et sa nuit outremer

Faut-il savoir tenir le voile
pour s’embarquer loin du bateau
comme l’araignée dedans sa toile
ou les épaules pour le châle
le sang toujours pour le taureau
appelle au loin le torero

Je rêve d’une terre animale
comme ces rivages au bord de l’eau
qu’on imagine en fond de cale
en clandestin et sans escale
quand les paroles n’ont plus de mots
et plus de ciel quand il fait beau

Faut-il savoir tenir promesse
et ne plus lever de rideau
la cicatrice qui nous blesse
la refermer d’une caresse
et s’endormir au fil de l’eau
comme la nuit dans son manteau

Mais je rêve d’une mer de sables
comme ces rivages inconnus
qu’on imagine un soir à table
lorsque les rires nous accablent
et qu’on s’évade dans la rue
sous une pluie et les pieds nus

Agenda

Quelques dates…

Le 20/03/2020
Murray en solo - Galerie rêves d'ici et d'ailleurs - St Etienne

Le 21/03/2020
"La centième nuit" à Montélimar (26)

Le 04/04/2020
Murray + Mam'zelle Lune à St-Cyr-au-Mont-d'or

Le 30/05/2020
Dix ans du Monto'Zar

Le 20/06/2020
Murray en solo - Fête de la musique de Saint-Etienne